Infographie illustrée sur les choses à faire et à ne pas faire en voyage.

Naviguer dans un nouveau pays, c'est comme danser la salsa : il faut connaître les étapes pour éviter de marcher sur les pieds. Il est essentiel de comprendre les coutumes locales pour que le voyage se déroule sans encombre.

À faire en Colombie

Adopter la culture colombienne

Immergez-vous dans les saveurs locales, appréciez la culture qui se reflète à travers les langues, le patrimoine, mais aussi la musique, la danse et la nourriture. N'hésitez pas à rencontrer la population locale et à échanger avec elle : Les Colombiens sont connus pour leur sympathie et leur gentillesse.

Prendre le temps de saluer les gens

En Colombie, les gens sont disponibles quand on leur parle ! Même lorsque vous allez acheter dans un magasin, vous prenez le temps de demander comment ils vont avant de passer votre commande. Un simple "Hola, ¿cómo está ?" vous sera d'une grande utilité.

Essayez la cuisine colombienne

En Colombie, vous pouvez être tranquille : il n'y a pas de problème majeur avec la nourriture ou les fruits. Vos papilles gustatives n'ont pas vécu avant d'avoir essayé arepas et ajiaco. Plongez dans les marchés locaux ; ils sont une véritable corne d'abondance de saveurs et une classe de maître en matière de diversité culinaire.

Apprendre des phrases de base en espagnol

"¿Dónde está el baño ?" pourrait bien être votre planche de salut après un trop grand nombre de cafés tinto. Un soupçon d'espagnol permet d'apprécier les gens et d'enrichir les rencontres.

Utiliser des moyens de transport fiables

N'utilisez que les taxis officiels. Des applications comme Uber et Cabify sont vos amis en ville. Pour les aventures plus lointaines, les compagnies de bus réputées sont la solution. Veillez à acheter vos billets aux guichets officiels.

Se protéger du soleil

Sous les latitudes tropicales, le soleil est extrêmement fort, et encore plus en altitude. Protégez-vous du soleil et utilisez une crème avec un SPF minimum de 50 entre 9 heures et 16 heures.

Soutenir les entreprises locales

Qu'il s'agisse d'un sac de mochila tissé à la main ou d'une tasse du meilleur café du monde, l'achat local signifie que vos pesos ne servent pas seulement à acheter, mais aussi à soutenir des communautés.

Respecter la nature et la faune

La biodiversité de la Colombie n'est pas votre zoo personnel. Admirez-la, photographiez-la, mais gardez vos mains pour vous.

Rester informé et en sécurité

Tenez-vous au courant des nouvelles locales, tenez compte des conseils aux voyageurs et faites confiance à votre intuition. Les Colombiens sont accueillants, mais il est préférable de rester sur les sentiers battus. Après tout, même le paradis a ses serpents.

À ne pas faire en Colombie

Ne pas jeter le papier hygiénique dans la cuvette

Des canalisations en mauvais état signifient que l'on jette le papier hygiénique dans la poubelle et que l'on ne tire pas la chasse d'eau. Ce n'est pas aussi horrible que cela en a l'air, car les Colombiens sont très soigneux à ce sujet et le papier hygiénique est bien plié. On attend de vous que vous fassiez preuve de la même courtoisie. C'est mieux que d'avoir à s'occuper des bouchons !

La Colombie n'est pas Narcos

Pablo qui ? Ne mentionnez pas, à moins que vous ne souhaitiez vous énerver, l'ancienne culture de la guerre de la cocaïne ou le nom de Pablo Escobar. Ou la série télévisée "Narcos". Cela ne sera pas bien perçu. La Colombie a fait beaucoup d'efforts pour laisser ces horreurs derrière elle. Évitez donc les conversations sur la drogue et les conflits, à moins qu'un habitant du pays n'aborde le sujet.

Ne vous attendez pas à des douches d'eau chaude partout

Ne sont pas omniprésents. Ce n'est pas rare dans les pays tropicaux. Mais ce n'est pas comme si de l'eau glacée sortait des tuyaux, et l'expérience est tout à fait acceptable, voire rafraîchissante ! Dans les régions reculées, il se peut qu'il n'y ait pas de pommeau de douche, mais plutôt un simple tuyau.

Ne manquez pas de respect aux sites religieux ou culturels

Qu'il s'agisse d'une église ou d'un site sacré indigène, faites preuve de la même révérence que chez votre grand-mère. Le silence est d'or, tout comme le fait de mettre son téléphone en mode silencieux.

Éviter les endroits isolés la nuit

Les ruelles sombres et les routes isolées ne sont pas le cadre idéal pour votre roman d'aventures. Tenez-vous en à des zones bien éclairées et peuplées, à moins que vous n'ayez envie de faire une apparition dans un podcast sur les crimes réels.

Papaye No Dar

Nous entendons souvent l'expression "ne pas donner la papaye" : "ne pas donner la papaye", ce qui signifie en gros qu'il ne faut pas faciliter la tâche à quelqu'un qui veut profiter de vous.

La Colombie n'est pas l'endroit idéal pour un défilé de mode avec vos accessoires les plus coûteux. Il est conseillé d'adopter une tenue vestimentaire et des accessoires modestes pour éviter d'attirer indûment l'attention et réduire le risque de vol...

Ne vous attendez pas à la ponctualité

En Colombie, l'heure est davantage une suggestion qu'un horaire strict. Détendez-vous, vous êtes à l'heure colombienne. Les réunions commencent lorsque tout le monde arrive, et non lorsque l'horloge l'indique.

Éviter les activités illicites

Participer à des activités illégales revient à jouer ses vacances à la roulette russe. Tenez-vous en au café et laissez le coca pour le Coca-Cola.

Minimisez votre impact écologique

L'écologie est plus qu'un mot à la mode, c'est une responsabilité. Réduisez l'utilisation du plastique, recyclez et n'oubliez pas : un sentier propre est un sentier heureux.

Ce qu'il faut savoir

Attention au mal de l'altitude

Bogota est une ville imposante, et pas seulement sur le plan culturel. Il convient de se ménager à l'arrivée et de s'acclimater avant de partir à la conquête de Monserrate à pied.

Conducteurs fous en Colombie

Les Colombiens, surtout sur la côte caraïbe, conduisent comme des fous. Mais ne vous inquiétez pas, tout le monde conduit comme ça ! Ils sont tous sur le qui-vive et habitués à réagir rapidement. Si votre chauffeur a cette habitude, n'hésitez pas à le lui faire savoir gentiment.

Gestion des déchets en Colombie

La Colombie a un long chemin à parcourir en matière de protection de l'environnement, jusqu'aux déchets sauvages.
Le gouvernement comment tout juste à éduquer et sensibiliser les populations.
Les Colombiens mangent beaucoup dans la rue ou à emporter, et l'emballage est devenu la solution la plus facile. Le problème est qu'il n'existe pas de véritable infrastructure pour gérer la collecte et le recyclage des déchets.
Mais cela ne signifie pas que nous, visiteurs, ne devrions pas conserver nos bonnes habitudes et laisser une empreinte légère.

Café colombien Vs Tinto

Il s'agit du "tinto", dont il existe trois types populaires :

TintoLe tinto, qui est un petit café noir, est le plus populaire. Si vous souhaitez un tinto avec du lait, on l'appelle un Perico o Pintaomais ils comprendront si vous demandez un tinto con leche. Ensuite, il y a le Carajilloqui est un tinto avec du rhum ou aguardiente pour faire tourner votre moteur le matin ! Ou à n'importe quel moment.

Notez que les Colombiens boivent leur café très sucré, donc si vous préférez le tinto noir, vous devrez le demander. La culture du café comme Starbucks commence à peine dans les villes, et on peut la trouver dans les tiendas appelées "Juan Valdez".

Faune, flore Vs artisanat en Colombie

De plus, connue comme le deuxième pays ayant la plus grande biodiversité au monde, la Colombie est aussi le deuxième pays le plus touché par le commerce illégal de la faune et de la flore. Pour préserver cette biodiversité, nous vous suggérons de laisser derrière vous tout ce que vous trouverez : animaux, fleurs, plantes, minéraux et patrimoine culturel. Il en va de même pour l'artisanat fabriqué à partir de produits d'origine animale. Il est préférable de ne pas l'acheter car cela encourage la production. 

Colombia mi amor !

Les Colombiens sont très amicaux et affectueux. Préparez-vous à ce qu'on vous appelle par des termes affectueux et sachez qu'on ne vous drague pas et qu'on ne vous manque pas de respect. Enfin, pas en général ! C'est simplement la façon dont les Colombiens interagissent. C'est un peu comme votre tante préférée qui appelle tout le monde "sweetheart". Tout le monde peut vous appeler "mi amor" ou quelque chose de similaire.

Coutumes en matière de pourboires

Bien que le pourboire ne soit pas obligatoire, il s'agit d'un geste aimable dans les restaurants et pour les services. Un peu de générosité peut transformer un bon service en un excellent service.