Scène de village tropical coloré avec nourriture et transport.

Meilleure période pour visiter

Considérations météorologiques

Guatemala Le climat est aussi varié que sa culture. La saison sèche, qui s'étend de novembre à avril, est la plus importante. heure de grande écoute pour une visite. La saison des pluies, de mai à octobre, peut freiner vos projets, mais ne laissez pas un peu de pluie vous éloigner de la perspective de prix plus bas.

Saison touristique et coûts

La haute saison, qui coïncide avec les mois secs, voit affluer les touristes et les prix qui semblent avoir bu une boisson énergisante. Pour une expérience plus économique, privilégiez les saisons intermédiaires, où le temps est encore agréable et où votre portefeuille n'est pas à bout de souffle.

Transports au Guatemala

Se rendre sur place

Les vols peuvent être les plus coûteux, alors utilisez intelligemment vos miles ou réservez à l'avance. Les frontières terrestres sont également une option si vous êtes déjà en Amérique centrale et, contrairement à certaines compagnies aériennes, elles ne facturent pas de supplément pour un sourire.

Se déplacer

Les bus, allant du coloré bus à poulets aux autocars de luxe plus sédentaires, sont les meilleurs compagnons de votre portefeuille. Les tuk-tuks et les taxis vous permettent de vous déplacer dans les villes, mais convenez toujours d'un prix au préalable, à moins que vous n'aimiez le jeu de la "surprise du porte-monnaie".

Hébergement

Options budgétaires

Les auberges ne sont pas réservées aux jeunes ou aux personnes agitées ; elles sont le rêve des chasseurs de bonnes affaires. Les hôtels hamacs, les pensions de famille et les hôtels économiques proposent également des lits à des prix qui laissent suffisamment de quetzales pour un petit déjeuner copieux.

Options de milieu de gamme

Les hôtels de milieu de gamme et les options Airbnb abondent, offrant un goût de confort sans la gueule de bois financière qui l'accompagne.

Options de luxe

Il existe des hôtels et des centres de villégiature de luxe pour ceux qui veulent découvrir le Guatemala avec un peu d'opulence. N'oubliez pas qu'un portefeuille plus mince peut signifier moins d'argent pour les tacos.

Dépenses quotidiennes

Nourriture et boissons

De tacos de rue La scène culinaire guatémaltèque est aussi facile pour le palais que pour le porte-monnaie. Attendez-vous à payer quelques dollars pour manger dans la rue et un peu plus dans les restaurants avec service à table.

Attractions et activités

Qu'il s'agisse d'escalader des volcans ou d'explorer d'anciennes ruines mayas, il existe une aventure pour tous les budgets. Les circuits en groupe peuvent vous faire économiser quelques quetzals, mais parfois, le fait de partir en solo permet de vivre des expériences inestimables.

Faire du tourisme avec un budget limité

Lieux incontournables à moindre coût

Lac Atitlán et Antigua offrent un festin visuel qui ne coûte pas un centime à savourer. De plus, de nombreux sites mayas comme Iximché demandent un droit d'entrée modeste, ce qui vous permet de marcher sur les traces des anciens sans avoir à suivre leur système fiscal.

Attractions gratuites

Les parcs publics, les marchés animés et certains musées communautaires sont ouverts à tous, ce qui vous permet de vous imprégner de la culture sans ouvrir votre porte-monnaie. Considérez-les comme le buffet à volonté du voyage.

Économiser sur les repas

Alimentation de rue et marchés

Profitez de la scène de la cuisine de rue, où la seule chose qui soit plus riche que les saveurs est le rapport qualité-prix. Les marchés sont un havre de paix pour les produits frais et les en-cas locaux qui raviront vos papilles sans vous faire culpabiliser financièrement.

Restaurants abordables

Recherchez les endroits bondés de locaux ; ils sont le sceau d'approbation officieux pour le goût et le prix. Le "Menu del día" vous permettra d'avoir l'estomac bien rempli et un budget bien rempli.

Conseils de voyage pour économiser de l'argent

Négociations et achats

Sur les marchés, les prix sont plus une suggestion qu'une règle. Un marchandage poli peut faire partie de la transaction au même titre que l'échange de devises. Restez amical et vous obtiendrez peut-être une anecdote en plus de votre rabais.

Utiliser les transports publics

L' bus à poulets Le réseau n'est pas réservé à la volaille ; c'est un moyen économique de s'intégrer dans le paysage local. Pour les voyages plus longs, les services de navette peuvent être un moyen terme entre le prix et le confort.

Cartes de réduction et laissez-passer

S'ils sont disponibles, procurez-vous des laissez-passer touristiques pour les transports ou les attractions. C'est comme un buffet à volonté pour le voyageur avisé.

Exemple de budget

Budget du routard

En dormant dans des auberges, en mangeant dans la rue et en maîtrisant le système de bus local, un routard peut s'en sortir avec $20-30 par jour.

Budget du voyageur à l'aise

Ceux qui préfèrent les chambres privées, les taxis occasionnels et un éventail d'options de restauration peuvent dépenser environ $40-60 par jour.

Budget du voyageur de luxe

Les voyageurs qui ne veulent pas sacrifier les choses les plus raffinées peuvent se séparer de plus de $100-150 par jour, mais soyons honnêtes, pour eux, il s'agit moins d'une question de budget que d'expérience.