Photographe capturant des aurores boréales sur un paysage enneigé.

Comprendre les aurores boréales

Qu'est-ce qu'une aurore boréale ?

L' Aurore boréale, plus connu sous le nom de Les aurores boréalesLe phénomène de la lumière du soleil est un spectacle lumineux naturel observé principalement dans les régions de haute latitude autour de l'Arctique. Ce phénomène se produit lorsque des particules chargées provenant du soleil entrent en collision avec des atomes de l'atmosphère terrestre, provoquant des éclats de lumière. Ces lumières peuvent apparaître dans différentes couleurs, bien que le vert pâle et le rose soient les plus courants. Des nuances de rouge, de jaune, de vert, de bleu et de violet peuvent également être observées. Les meilleures manifestations se trouvent généralement sous l'ovale auroral, où les lignes de champ magnétique les plus proches de la Terre guident davantage de particules.

Les meilleurs moments pour photographier les aurores

Pour capturer les aurores boréales dans toute leur splendeur, le choix du moment est crucial. Les aurores sont les plus actives pendant les équinoxesLes lumières sont visibles à partir du 21 mars et du 21 septembre, lorsque les activités géomagnétiques sont plus intenses. Toutefois, les lumières sont visibles de la fin août à la mi-avril, lorsque les nuits sont sombres. Pour obtenir les meilleures photos possibles, il est préférable d'attendre entre 22 heures et 2 heures du matin, heure locale. Pendant cette période, le ciel est le plus sombre et les aurores sont les plus intenses. Veillez également à prendre vos photos sous une nouvelle lune ou lors d'une nuit sans lune, afin d'éviter que la pollution lumineuse ne masque les aurores.

Préparation de la prise de vue

Recherche de lieux

Il est essentiel de choisir le bon endroit pour photographier les aurores. Les endroits idéaux sont ceux où l'horizon nordique est dégagé et où la pollution lumineuse est minimale. Tromsø en Norvège, Abisko en Suède, et Yellowknife au Canada sont réputées pour leur forte activité aurorale. Plus près de chez nous, des endroits comme Fairbanks, Alaskaet le cours supérieur de la Grands Lacs aux États-Unis offrent de bonnes possibilités d'observation. Utilisez des applications telles que Prévisions pour les aurores pour suivre l'activité géomagnétique et la couverture nuageuse en temps réel.

Matériel essentiel

Pour photographier efficacement les aurores, il faut disposer du matériel adéquat :

  • A reflex numérique ou appareil photo sans miroir Il est essentiel de pouvoir utiliser le mode manuel.
  • Objectifs grand angle avec une grande ouverture (au moins f/2.8) sont idéales pour capturer des ciels nocturnes étendus.
  • Un solide trépied est non négociable pour que votre appareil photo reste stable pendant les longues expositions.
  • Prévoyez des piles de rechange ; les températures froides peuvent épuiser rapidement la durée de vie des piles.
  • A déclencheur à distance permet d'éviter le bougé de l'appareil lorsque l'on appuie sur le déclencheur.

Vue d'ensemble des réglages de l'appareil photo

Commencez par ces paramètres de base et ajustez-les en fonction de l'intensité de l'aurore et de votre vision créative :

  • Mode: Manuel, pour contrôler la vitesse d'obturation, l'ouverture et la sensibilité ISO.
  • Focus: Réglez en mode manuel et effectuez la mise au point préalable sur une lumière éloignée pour garantir la netteté des étoiles.
  • Vitesse d'obturation: Entre 5 et 25 secondes. Les expositions plus longues capturent plus de lumière mais peuvent rendre floues les aurores en mouvement.
  • Ouverture: Le plus large possible, idéalement entre f/1,4 et f/2,8, pour capter le plus de lumière possible.
  • ISO: Commencez autour de 1600 ; augmentez pour capturer des lumières plus faibles ou diminuez si l'aurore est lumineuse et détaillée.

Les réglages de l'appareil photo en détail

Mode manuel

Tir en mode manuel vous permet de contrôler totalement les paramètres d'exposition, ce qui est essentiel pour la photographie de nuit. Réglez votre appareil photo en mode manuel pour ajuster la vitesse d'obturation, l'ouverture et la sensibilité ISO de manière indépendante, en vous adaptant à la luminosité et au mouvement de l'aurore.

Ouverture

Utiliser le plus grande ouverture que votre objectif permet, généralement entre f/1.4 et f/2.8. Cela permet de maximiser la quantité de lumière entrant dans l'objectif, ce qui est essentiel pour capturer la faible lueur des aurores sur le ciel sombre. Une grande ouverture permet également de capturer des étoiles nettes et une Voie lactée bien définie si elle est visible.

Réglages ISO

Réglez votre ISO sur 1600 comme point de départ. Si l'aurore est très lumineuse, vous pouvez abaisser cette valeur pour éviter la surexposition ; si elle est faible, vous devrez peut-être augmenter l'ISO jusqu'à 3200 ou 6400. Des ISO plus élevés peuvent introduire du bruit, il convient donc d'équilibrer la sensibilité et la qualité de l'image. Les appareils photo modernes dotés de bonnes performances en matière de bruit peuvent atteindre des sensibilités plus élevées sans perte de qualité significative.

Vitesse d'obturation

La vitesse d'obturation peut varier de 5 à 25 secondes. Les aurores les plus rapides nécessitent des expositions plus courtes pour capturer leur forme et leur texture avant qu'elles ne se déplacent, tandis que les lumières plus faibles peuvent nécessiter des expositions plus longues. Expérimentez et vérifiez vos résultats ; si les étoiles commencent à s'éloigner, raccourcissez l'exposition.

Conseils de mise au point

L'autofocus échoue souvent en cas de faible luminosité, c'est pourquoi la mise au point manuelle est la meilleure solution. Réglez votre objectif sur l'infini (∞)mais vérifiez en prenant quelques photos d'essai. La mise au point sur une source lumineuse éloignée ou l'utilisation de la fonction de visualisation en direct pour zoomer sur une étoile brillante peut aider à assurer une mise au point nette.

Composition et planification

Composer ses photos

La composition d'une photographie d'aurore ne se limite pas aux lumières ; il faut également inclure des avant-plans intéressants pour créer de la profondeur. Les arbres, les montagnes, les reflets dans l'eau ou même les structures artificielles peuvent enrichir la composition. Utilisez la forme de l'aurore pour guider l'œil dans l'image et créer un flux naturel.

Utilisation d'éléments de premier plan

Les éléments de premier plan tels que lacs glacés, robustes formations rocheusesLes animaux sauvages, ou même la faune locale, peuvent servir de point d'ancrage à votre composition, en ajoutant un contexte et une échelle à l'exposition ci-dessus. Si vous êtes près de l'eau, essayez de capturer les reflets pour obtenir une composition symétrique, doublant ainsi l'effet des lumières.

La règle des tiers dans la photographie Aurora

Placez l'horizon dans le tiers inférieur du cadre pour donner plus d'espace au ciel, où les aurores jouent. Si le premier plan est particulièrement intéressant, inversez la situation et placez le ciel dans le tiers supérieur. Cet équilibre permet à l'œil du spectateur de se déplacer naturellement dans la photo.

Techniques de prise de vue

Principes de base de l'exposition longue

Les poses longues sont un élément essentiel de la photographie des aurores, car elles permettent à l'appareil photo de capturer plus de lumière et de détails que ce qui est visible à l'œil nu. Utilisez un vitesse d'obturation entre 5 et 25 secondes, en fonction de la luminosité et de la vitesse de l'aurore. N'oubliez pas qu'une vitesse d'obturation trop longue rendra l'aurore floue et uniforme, tandis qu'une vitesse trop courte ne permettra pas d'en saisir toute la majesté.

Réduire le bougé de l'appareil photo

Pour minimiser le bougé de l'appareil et garantir des images nettes :

  • Utilisez toujours un trépied. Veillez à ce qu'il soit stable et sûr, en particulier en cas de vent.
  • Utiliser un déclencheur à distance ou la minuterie de votre appareil photo pour prendre la photo sans toucher l'appareil.
  • Si vous devez toucher votre appareil photo, faites-le délicatement et utilisez le viseur ou l'écran arrière pour éviter de le toucher.

Panoramas et plans larges

Pour obtenir une vue étendue des aurores sur un vaste paysage, envisagez de prendre une photo panoramique :

  • Utilisez un objectif grand angle et placez votre appareil photo à la verticale.
  • Faites chevaucher chaque plan d'environ 30-50% pour faciliter la couture.
  • Veillez à ce que vos réglages soient cohérents pour chaque prise de vue afin d'éviter les erreurs d'exposition.
  • Des logiciels comme Adobe Lightroom ou PTGui peuvent aider à assembler ces images en une seule image large qui capture la grandeur de la scène.

Post-traitement

Ajustements de base

Commencez votre post-traitement par des ajustements de base :

  • Correct balance des blancs pour que les couleurs soient naturelles. Une température de 3800-4500 K convient souvent bien aux ciels nocturnes.
  • Ajuster exposition et contraste pour mettre en valeur les aurores dans le ciel nocturne.
  • Augmentation clarté et vibration légèrement pour faire ressortir les lumières sans que cela ne paraisse artificiel.

Améliorer les couleurs des aurores

Les couleurs de l'aurore peuvent être subtiles et se perdre parfois dans le processus de capture. Pour les mettre en valeur :

  • Utiliser le HSL (teinte, saturation et luminance) pour renforcer de manière sélective les verts, les violets et les rouges.
  • Appliquer un masque de luminosité pour éclaircir uniquement l'aurore sans affecter les bleus et noirs profonds du ciel.

Réduction du bruit

Les réglages ISO élevés peuvent introduire du bruit. Pour atténuer ce phénomène :

  • Utilisation réduction du bruit de luminance dans Lightroom ou Adobe Camera Raw pour atténuer le bruit tout en préservant les détails.
  • Évitez d'en faire trop pour éviter que l'image ne devienne trop douce ; trouvez un équilibre où le bruit est réduit, mais où les bords nets et les détails restent clairs.
  • En cas de bruit important, il est possible d'utiliser des logiciels tiers tels que Topaz DeNoise ou DxO PureRAW pour une réduction plus poussée du bruit.

Sécurité et étiquette

S'habiller pour le froid

Pour photographier les aurores, il faut souvent passer plusieurs heures à des températures inférieures à zéro. Habillez-vous en plusieurs couches pour rester au chaud :

  • Commencez par un couche de base thermique pour évacuer l'humidité.
  • Ajouter un couche isolanteLa chaleur est emprisonnée par des matériaux tels que la laine polaire ou le duvet.
  • Top avec un couche extérieure imperméable et coupe-vent pour se protéger des intempéries.
  • N'oubliez pas gants chauds, a chapeauet bottes thermiques. Les chauffe-mains et les chauffe-pieds peuvent également faire une grande différence.

Respecter l'environnement

Lors de la recherche de la photo parfaite d'une aurore, il est essentiel de respecter l'environnement naturel :

  • Restez sur les sentiers balisés et les zones publiques pour éviter d'endommager les écosystèmes fragiles.
  • Utiliser un lampe de poche rouge ou une lampe frontale pour préserver votre vision nocturne et minimiser la pollution lumineuse.
  • Emportez tous vos déchets, y compris les piles et les petits morceaux de plastique.
  • Respectez les autres photographes et les spectateurs ; évitez d'entrer dans leurs prises de vue ou d'utiliser des lumières vives.

En suivant ces conseils, vous pourrez profiter de l'incroyable expérience de photographier une aurore boréale de manière responsable et en toute sécurité, et créer des souvenirs et des images qui resteront gravés dans votre mémoire.